Boîtes noires routières – Zut, l’État s’en mêle

En voyant le titre de cet article du Figaro (vers une boîte noire dans les voitures françaises), je me suis dit « ça alors, il y a à la Sécurité Routière des fonctionnaires qui se tiennent au courant ». Depuis quelques temps en effet, les enregistreurs de route font leur chemin dans les habitudes des utilisateurs, le taux d’équipement étant particulièrement impressionnant en Russie et aux Etats-Unis où ces enregistreurs sont devenu une source majeure de preuves en contentieux d’assurance.

Inutile de vous dire que j’attends le mien avec impatience. Je bave devant le RoadEyeCam RecDuo, avec double objectif grand angle pour filmer la route et l’habitacle, le capteur gyroscopique pour les accélérations, freinages et chocs, la puce GPS et le stockage sécurisé des 30 dernières secondes avant un impact (si vous avez des conseils sur les Dashcams n’hésitez pas à m’en faire part, je suis très preneur).

recduo

En fait, ce que nos bien-aimés collectivistes du CNSR entendent rendre obligatoire, c’est un « enregistreur de données d’accident », qui n’enregistre rien d’autre que les mouvements du véhicules 30 secondes avant impact. Nos politiques ne perdent pas le nord : pas question d’enregistrer l’image, au cas où ils ne soient pas avec leur conjoint légitime (le coup de DSK ça les a rendu prudents !), pas question non plus d’enregistrer le son, ça n’a pas réussi à Cahuzac.

Bref, l’Etat s’en mêle et entend imposer un « enregistreur de données d’accident » à minima. Et si encore une fois on laissait l’initiative individuelle régler ça ? Je préfère avoir un équipement plus complet, d’autre n’en voudront pas du tout. Chacun décidera pour soi. Peu-à-peu les assureurs intégreront ces enregistreurs dans leur tarifs, avec des réductions pour les véhicules équipés. Peu-à-peu les chauffards seront démasqués et leur mauvaise foi sera anéantie par la preuve apportée par l’enregistreur.

Un bon exemple avec cet accident pour lequel, sans image, impossible de prouver l’innocence du routier :

Ceux qui ne voudront pas s’équiper en accepteront le risque, à leur seule responsabilité. Les équipements les plus pertinents s’imposeront d’eux-mêmes et on évitera le cortège de lois, normes, certifications rigides et vite obsolètes.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :