Pollueur payé – le scandale de l’IKV à 15ct

Ségolène Royal annonçait ce 13 septembre au micro de RTL/le Figaro que le montant final de l’indemnité kilométrique vélo s’élèverait à « 12 à 15 centimes par kilomètre ». Une trahison face aux associations, particulièrement la FUB, qui recommandaient un très raisonnable (timide?) montant de 25 centimes.

C’est surtout une considérable injustice envers les usagers à vélo. Concrètement, sur mon trajet quotidien de 5km en ville, la ministre de l’écologie jugerait normal de me subventionner à hauteur de 0.595€ par km si je sortais mon auto (un 6 en ligne de 11 CV fiscaux), mais de ne m’accorder que 0.15€ (voire 0.12€ !) pour mon effort et mon investissement à vélo. Bref je suis 4x plus incité à polluer et encombrer plutôt qu’à me donner la peine de rouler sans danger pour les autres, sans polluer et sans contribuer aux embouteillages.

C’est le nouveau principe du pollueur payé.

Cette décision est totalement inexplicable. L’argument du manque à gagner fiscal avancé par le gouvernement ne tient pas : si l’usager passe de l’auto au vélo, c’est autant d’IKV automobile à rembourser en moins. De surcroît, le gain économique du vélo est totalement ignoré (meilleure santé, moins de temps productif perdu dans les embouteillages).

Pourquoi chercher à dissuader les usagers de prendre leur vélo ? On retrouve la défiance traditionnelle envers ce moyen de transport que nos politiques ne comprennent pas. Je ne souhaite évidemment obliger personne à pédaler (ce serait contraire à mes principes !), mais il faudrait au moins avoir l’honnêteté de reconnaître que nous autres vélotafeurs n’encombrons pas, ne polluons pas, de faisons pas de bruit, ne détériorons pas la chaussée et ne représentons pas de danger pour les autres ! à mon sens ça s’apparent à un comportement vertueux.

Quitte à avoir une fiscalité incitative, autant qu’elle soit incitative dans le bon sens pour la société 

PS: Inutile de m’opposer le coût comparé de l’auto par rapport au vélo dans le calcul de mes indemnités : sur 5km, même si je consomme 15 à 20l/100 en ville (oui, j’ai un 6L atmo), ça représente moins de 1,5€ de pétrole (moins qu’un ticket de métro !). Bref, ça ne me coûterait pas plus cher de sortir mon auto que d’utiliser mon vélo, lequel requiert un investissement initial non négligeable (vélo et équipement) et des consommables (pneus, freins…).

Mais bizarrement, pour Ségolène Royal, je mérite d’être mieux récompensé quand je pollue dans les embouteillages au milieu des turbo-mazouts.

Allez comprendre

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :